Archives du mot-clé Constantin

La production écrite de l’empereur Constantin (2)

L’oratio ad sanctorum coetum

Eusèbe uita Const. 4,32 Ῥωμαίᾳ μὲν οὖν γλώττῃ τὴν τῶν λόγων συγγραφὴν βασιλεὺς παρεῖχε. μετέβαλλον δ’ αὐτὴν Ἑλλάδι μεθερμηνευταὶ φωνῇ οἷς τοῦτο ποιεῖν ἔργον ἦν, τῶν δ’ ἑρμηνευθέντων λόγων δείγματος ἕνεκεν μετὰ τὴν παροῦσαν ὑπόθεσιν ἑξῆς ἐκεῖνον συνάψω, ὃν ὁ αὐτὸς ἐπέγραψε Τῷ τῶν ἁγίων συλλόγῳ, τῇ ἐκκλησίᾳ τοῦ θεοῦ ἀναθεὶς τὴν γραφήν, ὡς μή τις κόμπον εἶναι νομίσειε τὴν ἡμετέραν ἀμφὶ τῶν λεχθέντων μαρτυρίαν.

Cristofoli, Roberto, « L'Oratio ad sancrotum coetum. Un imperatore cristiano alla ricerca del consenso », Costantino I. Enciclopedia costantiniana, I, 247-260.

La traduction de la quatrième Bucolique

Const. trad. ecl.4

Texte grec d’après la reconstitution d’Alfons Kurfess, « Die griechische Übersetzung der vierten Ekloge Vergils », Mnemosyne³ 5, 1937, 284-285.

Inscriptions

Le rescrit d’Hispellum

CIL xi 5265 = n° 236 Grünewald

Le rescrit d’Orcistos

MAMA vii 305 = n° 446 Grünewald

Chastagnol, André, « L'inscription constantinienne d'Orcistus », MEFRA 93, 1981, 381-416.

Feissel, Denis, « L’adnotatio de Constantin sur le droit de cité d’Orcistus en Phrygie », AntTard 7, 1999, 255-267 = Id., Documents, droits, diplomatique de l’Empire romain tardif, Paris 2010, 185-204.
Corpus d'inscriptions constantiniennes :

Dörries, Hermann, Das Selbstzeugnis Kaiser Konstantins, Göttingen 1954, 209-226.

Grünewald, Thomas, Constantinus Maximus Augustus, Stuttgart 1990, 179-264 (catalogue complet de 522  inscriptions)

Aperçu général :

Gregori, Gian Luca – Filippini, Alister, « L'epigrafia costantiniana. La figura di Costantino e la propaganda imperiale », Costantino I. Enciclopedia costantiniana, I, 517-541.

L’activité judiciaire

Le procès de Clodia et Agrippina

cod. Theod. 8,15,1 Agrippina d(ixit): τῷ τόπῳ ἐκείνῳ οὐκ ἐπαγάρχει. Constantinus A. d(ixit): sed iure continetur, ne quis in administratione constitutus aliquid compararet, unde quidem nihil interest, an in suo pago an in alieno comparauit, cum constet contra ius eundem comparasse. et adiecit: ignoratis fiscale effici totum, quidquid administrantes comparauerint? Agrippina dixit: τοῦ τόπου ἐκείνου πραιπόσιτος οὐκ ἦν; ἐγὼ ἠγόρασα παρὰ τοῦ ἀδελφοῦ αὐτοῦ, ἴδε αἱ ὠναί. Constantinus A. d(ixit): recipient a uenditore Codia et Agrippina conpetens pretium.

Le procès de Herois et Taesis

P. Col. vii 175 col. iii 41-43 (339 p. C.) avec la recitatio de la lex Constantiniana dont il est question en cod. Iust. 7,39,2 (praescriptio longissimi temporis)

Bibliographie sélective sur les lois de Constantin dans le codex Theodosianus :

Dörries, Hermann, Das Selbstzeugnis Kaiser Konstantins, Göttingen 1954, 162-208 (recueil).
Lizzi Testa, Rita, « Costantino nel Codice Teodosiano. La raccolta delle leggi per un nuovo Codice » 291-306.

La production écrite de l’empereur Constantin (1)

Lettres et décrets

  1. Première lettre au proconsul Anulinus (fin 312 – début 03.313, traduite du latin : cf. Eusèbe HE 10,5,1 φέρε δή, λοιπὸν καὶ τῶν βασιλικῶν διατάξεων Κωνσταντίνου καὶ Λικιννίου τὰς ἐκ τῆς Ῥωμαίων φωνῆς μεταληφθείσας ἑρμηνείας παραθώμεθα) ap. Eusèbe HE 10,5,15-17 = n° 1 Silli = 1 Maraval
  2. Lettre à Caecilianus évêque de Carthage (313, traduite du latin : cf. Eusèbe HE 10,5,1 φέρε δή, λοιπὸν καὶ τῶν βασιλικῶν διατάξεων Κωνσταντίνου καὶ Λικιννίου τὰς ἐκ τῆς Ῥωμαίων φωνῆς μεταληφθείσας ἑρμηνείας παραθώμεθα) ap. Eusèbe HE 10,6,1-5 = n° 2 Silli = 2 Maraval
  3. Deuxième lettre au proconsul Anulinus (31.10.313, traduite du latin : cf. Eusèbe HE 10,5,1 φέρε δή, λοιπὸν καὶ τῶν βασιλικῶν διατάξεων Κωνσταντίνου καὶ Λικιννίου τὰς ἐκ τῆς Ῥωμαίων φωνῆς μεταληφθείσας ἑρμηνείας παραθώμεθα) ap. Eusèbe HE 10,7,1-2 = n° 5 Silli = 4 Maraval
  4. Lettre à Miltiades évêque de Rome et à Marcus (ca. 05.313, traduite du latin : cf. Eusèbe HE 10,5,1 φέρε δή, λοιπὸν καὶ τῶν βασιλικῶν διατάξεων Κωνσταντίνου καὶ Λικιννίου τὰς ἐκ τῆς Ῥωμαίων φωνῆς μεταληφθείσας ἑρμηνείας παραθώμεθα) ap. Eusèbe HE 10,5,18-20 = n° 3 Silli = 3 Maraval
  5. Lettre à Aelafius vicaire d’Afrique (début 314) ap. Optatus app. 3 =  n° 6 Silli = 6 Maraval
  6. Lettre à Chrestos évêque de Syracuse (début 314, traduite du latin : cf. Eusèbe HE 10,5,1 φέρε δή, λοιπὸν καὶ τῶν βασιλικῶν διατάξεων Κωνσταντίνου καὶ Λικιννίου τὰς ἐκ τῆς Ῥωμαίων φωνῆς μεταληφθείσας ἑρμηνείας παραθώμεθα) ap. Eusèbe HE 10,5,21-24 = n° 7 Silli = 5 Maraval
  7. Lettres aux évêques après le concile d’Arles (08.314) ap. Optatus app. 5 = n° 8 Silli = 7 Maraval
  8. Lettre à Probianus proconsul d’Afrique (27.10-19.11.315) ap. saint Augustin epist. 88,4 ; c. Cresc. 3,70,81 = n° 11 Silli = 8 Maraval
  9. Lettre aux évêques donatistes (08-09.315) ap. Optatus app. 6 = n° 9 Silli = 9 Maraval
  10. Lettre à Celsus vicaire d’Afrique (fin 315) ap. Optatus app. 7 = n° 10 Silli = 10 Maraval
  11. Lettre à Eumelius vicaire d’Afrique (10.11.316) ap. saint Augustin c. Cresc. 3,71,82 = n° 12 Silli = 10 bis Maraval
  12. Sur un édit des donatistes (316 ?) ap. saint Augustin epist. 88,3
  13. Lettre au vicaire d’Afrique Verinus sur  les donatistes bannis (321) ap. saint Augustin adu. Don. 31,54 ; 33,56
  14. Lettre aux évêques et aux Catholiques africains (5.05.321 ?) ap. Optatus app. 9 = n° 13 SIlli = 11 Maraval
  15. Édit sur l’immunité des clercs catholiques (1.09.326) ap. cod. Theod. 16,5,1
  16. Édit sur l’extension de l’immunité (5.02.330) ap. cod. Theod. 16,2,7
  17. Lettre aux onze évêques des Numides (5.02330) ap. Optatus app. 10 = n° 33 Silli = 12 Maraval
  18. Lettre aux provinciaux de Palestine (fin 324) ap. Eusèbe uita Const. 2,24-42 = n° 16 Silli = 13 Maraval ; §§ 25-29 : cf. P. Lond iii 878
  19. Édit adressé aux provinciaux anatoliens (fin 324) ap. Eusèbe uita Const. 2,48-60 = n° 18 Silli = 15 Maraval
  20. Première lettre à Eusèbe (fin 324) ap. Eusèbe uita Const. 2,46 ; Gélase de Cyzique HE 3,3,1-4 = n° 17 Silli = 14 Maraval
  21. Lettre à Alexandre et à Arius (fin 324) ap. Eusèbe uita Const. 2,64-72 ; Gélase de Cyzique HE 2,4,1-13 = n° 19 SIlli = 16 Maraval
  22. Convocation au synode d’Ancyre (16-31.01.325) ap. Athanase éd. Opitz iii n° 20 (seule version syriaque) = n° 20 Silli = 17 Maraval
  23. Discours d’ouverture à Nicée (325, traduit du latin : cf. Eusèbe uita Const. 3,13,1-2 ὁ μὲν δὴ ταῦτ’ εἰπὼν Ῥωμαίᾳ γλώττῃ, ὑφερμηνεύοντος ἑτέρου, παρεδίδου τὸν λόγον τοῖς τῆς συνόδου προέδροις. […] (2.) πράως τε ποιούμενος τὰς πρὸς ἕκαστον ὁμιλίας ἑλληνίζων τε τῇ φωνῇ, ὅτι μηδὲ ταύτης ἀμαθῶς εἶχε, γλυκερός τις ἦν καὶ ἡδύς) ap. Eusèbe uita Const. 3,12 ; Gélase de Cyzique HE 2,7,1-41
  24. Lettre aux Églises (post 19.06.325) ap. Eusèbe uita Const. 3,17-20 ; Gélase de Cyzique HE 2,37,10-22 = n° 23 Silli = 19 Maraval
  25. Lettre à l’Église catholique d’Alexandrie (post 19.06.325) ap. Athanase de decr. Nic. syn. 38 ; Athanase éd. Opitz iii n° 25 = n° 22 Silli = 18 Maraval
  26. Lettre à l’Église catholique de Nicomédie (11-12.325) ap. Athanase de decr. Nic. syn. 41 ; Athanase éd. Opitz iii n° 27 ; Gélase de Cyzique HE 1,11,22-31 = n° 25 Silli = 20 Maraval
  27. Eusèbe à sa communauté sur le concile de Nicée (06.325) ap. Athanase éd. Opitz iii n° 22
  28. Lettre à Théodote de Laodicée (11-12.325) ap. Athanase de decr. Nic. syn. 42 ; Athanase éd. Opitz iii n° 28 ; Gélase de Cyzique HE 3 app. 2 = n° 26 Silli = 21 Maraval
  29. Lettre à Arius (27.11.327) ap. Athanase éd. Opitz iii n° 29 = n° 24 Maraval
  30. Arius et Euzoios à Constantin (fin 327) ap. Athanase éd. Opitz iii n° 30
  31. Pétition des évêques bannis Eusèbe des Nicomédie et Théognios de Nicée au 2ᵉ synode de Nicée (fin 327) ap. Athanase éd. Opitz iii n° 31
  32. Lettre à Alexandre évêque d’Alexandrie (début 328) ap. Gélase de Cyzique HE 3,15,1-5 ; Athanase éd. Opitz iii n° 32 = n° 31 Silli = 25 Maraval
  33. Deuxième lettre à Eusèbe (post 19.06.325) ap. Eusèbe uita Const. 4,35-36 = n° 24 Silli = 39 Maraval
  34. Lettre aux hérétiques (première moitié 326) ap. Eusèbe uita Const. 3,64-65 = n° 29 Silli = 28 Maraval
  35. Lettre à Makarios de Gérusalem (326) ap. Eusèbe uita Const. 3,30-32 ; Gélase de Cyzique HE 3,5 = n° 30 Silli = 26 Maraval
  36. Lettre à Makarios de Gérusalem et aux autres évêques de Palestine (330-331) ap. Eusèbe uita Const. 3,52-53 = n° 35 Silli = 27 Maraval
  37. Regeste d’une lettre aux Antiochiens (327/328) ap. Eusèbe uita Const. 3,59
  38. Lettre au peuple d’Antioche (330-331) ap. Eusèbe uita Const. 3,60 = n° 36 Silli = 29 Maraval
  39. Lettre à Theodotos, Theodoros, Narcissos, Aetios, Alpheios et aux autres membres du synode d’Antioche (330-331) ap. Eusèbe uita Const. 3,62 = n° 38 Silli = 31 Maraval
  40. Troisième lettre à Eusèbe (330-331) ap. Eusèbe uita Const. 3,61 = n° 37 Silli = 30 Maraval
  41. Lettre aux Alexandrins après l’élection de l’évêque Athanase (ca. 07.328) ap. ms. Angel. gr. 22 36b (GCS xxi 21,23,34-39) = n° 32 Silli = 32 Maraval
  42. Quatrième lettre à Eusèbe (333) ap. Eusèbe uita Const. 4,36 ; Gélase de Cyzique HE 3,4,1-5 = n° 40 Silli = 38 Maraval
  43. Première lettre à Athanase (333) ap. Athanase apol. sec. 59,6 ; Gélase de Cyzique HE 3,14 = n° 41 Silli
  44. Lettre aux Alexandrins (22-23.02-4-6.03.332) ap. Athanase apol. sec. 61-62 ; Gélase de Cyzique HE 3,16,1-3 = n° 39 Silli = 33 Maraval
  45. Regeste d’une lettre au censeur Dalmatius ap. Athanase apol. sec. 65,1
  46. Deuxième lettre à Athanasius (fin 333 – 334) ap. Athanase apol. sec. 68 = n° 45 Silli = 34 Maraval
  47. Lettre Johannes Archaph (333-334) ap. Athanase apol. sec. 70,2 = n° 46 Silli = 35 Maraval
  48. Lettre à Arius et aux arianistes (333) ap. Athanase de decr. Nic. syn. 40 ; Athanase éd. Opitz iii n° 34 ; Gélase de Cyzique HE 3,19 = n° 43 Silli = 23 Maraval
  49. Édit contre Arius (333) ap. Athanase de decr. Nic. syn. 39 ; Athanase éd. Opitz iii n° 33 ; Gélase de Cyzique HE 2,36,1-2 = n° 42 Silli = 22 Maraval
  50. Lettre au synode de Tyrus (ante 06.335) ap. Eusèbe uita Const. 4,42 ; Gélase de Cyzique HE 3,17,1-7 = n° 47 Silli = 36 Maraval
  51. Lettre aux évêques de Jérusalem (09.335) ap. Sozomène HE 2,27,13-14
  52. Écrit du synode de Jérusalem aux Égyptiens et à toute l’Église (09.335) ap. Athanase de synodis 21,2-7
  53. Lettres aux évêques qui sont allés à Tyrus (30.10.335) ap. Athanase apol. sec. 86,2-12 ; Gélase de Cyzique HE 3,18,1-13 = n° 48 Silli = 37 Maraval
  54. Au roi des Persans Sapor (330, traduite du latin : cf. Eusèbe uita Const. 4,8 οἰκείαις δ’ οὖν αὐτὸς καὶ τοῦτο παραστήσει φωναῖς δι’ ὧν πρὸς τὸν Περσῶν βασιλέα διεπέμψατο γραμμάτων, σὺν ἐμμελείᾳ τῇ πάσῃ καὶ ἐπιστρεφείᾳ τοὺς ἄνδρας αὐτῷ παρατιθέμενος. φέρεται μὲν οὖν Ῥωμαίᾳ γλώττῃ παρ’ αὐτοῖς ἡμῖν καὶ τοῦτο τὸ βασιλέως ἰδιόγραφον γράμμα, μεταβληθὲν δ’ ἐπὶ τὴν Ἑλλήνων φωνὴν γνωριμώτερον γένοιτ’ ἂν τοῖς ἐντυγχάνουσιν, ὧδέ πη περιέχον) ap. Eusèbe uita Const. 4,9-13 = n° 34 Silli = 40 Maraval
  55. Lettre à Optatianus Porfyrius (fin 325-01.326) ap. Optatianus Porfyrius ed. Mueller p. 5 (mais apocryphe selon Polara éd. p. 4-6) = n° 27 Silli
Recueils de référence

Dörries, Hermann, Das Selbstzeugnis Kaiser Konstantins, Göttingen 1954, 16-128 (liste).
Maraval, Pierre, Constantin le Grand. Lettres et discours, Paris 2010 (traduction).

Silli, Paolo, Testi costantiniani nelle fonti letterarie, Milano 1987 (édition critique).